Saint Georges and Union Jack

Publié le par Liilly la Grenouille

Aujourd’hui, les anglais fêtent la Saint Georges (jusqu’à dimanche en fait…). Ca m’fait de belles jambes me direz-vous. Et bien sachez, que Saint Georges est le patron des anglais, comme les irlandais ont Saint Patrick. Oubliez le vert, à la Saint Georges le rouge et le blanc sont de rigueurs.

Georges était un chrétien qui se baladait en Libye, sur son cheval blanc. Il arrive dans une ville qui est complètement terrorisée par un vilain dragon. Ce dragon mange tous les animaux des paysans mais en plus, il exige « un tribut quotidien de 2 jeunes gens tirés au sort. » Georges débarque dans la ville le jour où, comme par hasard, c’est la fille du roi qui est choisie. Georges ne peut laisser faire une telle infamie ! Il décide donc de se battre contre ce dragon pour sauver la belle. Avec l’aide de Dieu, et après un signe de croix, Georges finit par transpercer le dragon de sa lance. « Hourra !» crie la foule en liesse… Puis, après avoir subit moult tortures de je-ne-sais-qui, pour je-ne-sais-quelles-raisons, Georges meurt en martyr. Et bla bla bla… belle histoire pour dire qu’il a vaincu un méchant dragon. DRAKKARIS !!!

à Hampton Court Palace...

à Hampton Court Palace...

 C’était donc la Fête Nationale ici, mais pas question de chômer (un petit air de Chine ?). En fait pour l’occasion, il n’y a pas grand-chose à signaler. Pas de défilé militaire, pas de grosses beuveries vertes partout,… Rien de tape à l’œil (le traditionnel flegme anglais ?). Au programme des festivals de gastronomies, des spectacles de rues,… et pleins d’autres activités gratuites. [Samedi, concert à Trafalgar Sq].

Anecdote :  En allant chercher nos visas pour le futur road trip in China, j’ai croisé un monsieur, à la carrure pochtron, qui portait pour seul t-shirt que le drapeau anglais…

 

P.S.: Aujourd'hui, on célébrait aussi l'anniversaire de Shakespeare, mais j'ai que deux mains et un clavier donc ça attendra !

sur la Tamise...

sur la Tamise...

Le drapeau anglais c’est la croix de Saint Georges : croix rouge centrée sur fond blanc. Quand l’Angleterre s’unie à l’Ecosse, on voit alors apparaitre la croix de Saint André derrière celle de Saint Georges. [Et Paf’ ça fait des chocapics] Et c’est ainsi que nait le futur Union Jack.

Saint Georges and Union Jack

Publié dans histoire

Commenter cet article