Londres - Brighton... à vélo !

Publié le par Liilly la Grenouille

"Mais qu'est-ce qu'il t'ai passé par la tête ?" Ca fait trois jours, clouée au lit ou sur le canapé, que je me le demande ! Mais quelle idée ! "Pourquoi ? PourQUOI ? Non, mais... POURQUOI ???"

Cela va bientot faire 3 ans que j'm'dis "j'irai bien à Brighton à vélo". Je sais qu'il y a une course de nuit organisée tout les ans en été. Tu pars de Londres à la nuit tombée et tu arrives à Brighton quand le soleil se couche. La course est fléchées. Il y a des gens qui te ravitaillent, qui t'aident en cas de crevaisons, etc. Oui. Mais non.

Ce week-end le Prince Charmant, nos valeureux destriers et myself, sommes allés à Brighton à vélo. Pas de cartes. Pas de chambres à air de rechanges. Avec juste un sac à dos, 2,5L d'eau (la météo était sensée être canniculaire), la batterie de nos téléphone portable et la 4G pour nous aider.

A vos marques !

Samedi matin, réveil 6h30. Petit déjeuner. 7h15 on regonfle les pneus, au cas où ! Et c'est parti, direction St Pancras.

Prêt ? 

Je vous entend d'ici : "comment ca St Pancras ? S'y êtes allés à vélo ou en train ?" Nous nous sommes épargnés 30km de vélo dans les rues de Londres, entre les bus, les taxis et les gens pressés. 

Feu !

East-Croydon a été notre vrai top départ. Ca reste déservis par le métro, l'overground etc... du coup ca compte comme Londres. Hin ?

Partez !

Londres - Brighton... à vélo !

Au début tout va bien. Tu pédales gaiement à coté des voitures, sous des nuages gris clairs.

Et puis tu traverses un pré. Ca commence à monter. Bon, tu t'dis, c'est pas grave. Je vais marcher à coté histoire de m'économiser pour la suite... On m'avait prévenus "en arrivant à Brighton y'a une méga cote" !

Du pré on passe à la foret. Là, tu as ré-enfourcher ton bike et tu te fais doubler par un peloton... Le moral en prend un petit coup. Mais il fait beau, hop on continue. Ca desceeennnd ! Youhou ! Vive les freins ! Et hop, on passe à M25, on arrive dans les champs. Entre moutons et colza tout va bien. De village en bourcade, de villa en ... manoir, tout va bien quand on sort de Londres ! Clairement, si t'as pas un ou deux poneys dans le jardin t'es pas in...!

Arrive Gatwick. Oui, comme l'aéroport. En fait, on va à l'aéroport. Pardon. On va dans l'aéroport. Oui oui, nous avons ensuite traversés l'aéroport de Gatwick, à vélo ! Pause syndical à regarder les avions atterir. Le premier tiers du voyage est fait ! Tout ca me donne des ailes !

Et c'est reparti, entre foret et golf, entre faisan, écureil, et tee. L'arrêt au pub n'était pas la meilleure idée qui soit. Le soleil était camouflé par des nuages de plus en plus gris. Au menu de ce pub canadien : fish & chips, et pint de bière. Well... how can I put it... la pint n'est pas très bien passée ! On va mettre ça sur l'effet du sport plutot que sur l'effet de l'alcool. Remarque pour plus tard : quand tu ne marches pas droit, tu ne pédales pas droit non plus !

La moitié était faite quand nous sommes repartis !

Londres - Brighton... à vélo !Londres - Brighton... à vélo !
Londres - Brighton... à vélo !Londres - Brighton... à vélo !

Tout va bien, Ca desceeennnd ! Youhou ! Vive les freins ! Entre champs, prés et foret, et hop, le second tier est largement dépassés. Tu longes des routes, autoroutes, des nationales,... Tu sens que la fin approche. Tu commences douceument à ne plus sentir des fesses. Tes mains sont complètement endormis. Et c'est dingue mais j'ai découvert des muscles dont j'ignorais l'existance jusqu'à présent ! Le vent dans la face, tu appuies tant bien que mal sur les pédales.

Et puis ca monte. Et là c'est la fin. Les larmes arrivent. Les cuisses, le cul, les mains... faites vos jeux, rien ne va plus.  The devil's dyke, littéralement la digue du diable. Well... Une fois en haut la vue est ouf', clairement. Mais bon... la voiture c'est très bien aussi hin !

Une fois en haut, et larmes de joies reviennent, c'est fait ! plus que cinquantes minutes de pure descente ! Une course contre la montre s'engage alors : arrivés à la plage avant que la soleil n'aille se coucher ! Le problème c'est qu'en descente tu vas vite, quand tu vas vite y'a du vent, quand y'a du vent t'as froid, à 18h le soleil il réchauffe pas beaucoup !

Anyway, on a pris un Pimms sur les gallets de Brighton avec le soleil qui se couchait !

Londres - Brighton... à vélo !

Ca y est ! C'est fait ! We did it ! Maintenant faut que j'trouve un nouveau challenge ! Concours de celui qui peut manger le plus de manalas ? Douvres-Calais à nage ?! Na', please shoot me now !

Plus sérieusement, on a mis 10h à monter à pieds chaque cote (enfin, que moi en fait), à pédaler à chaque plat et à se laisser aller dans chaque descente. Quatre-vingts-fucking-kilomètres, dix-bloody-hours ! Je suis super fière de l'avoir fait. Je pensais que je me mettrais pleurer bien avant the devil, à croire que je grandi ?

Pssst' ! Pour plus de photos, rendez-vous sur Instagram ! 

Commenter cet article

Ophélie G. 05/06/2017 14:26

Quel courage ! Tout mon respect, c'est impressionnant ! xx