Royal Baby

Publié le par Liilly la Grenouille

Enfin !!!

Bientôt une semaine que nous nous l’attendions tous… Ca y est, tel le Père Noël, que dis-je, tel le p’tit Jésus dans sa crèche, il est enfin arrivé ! On va enfin entendre parler d’autre chose. Le chômage ? Le guerre ? Naaan ! Parlons couche-culotte, c’est … plus festif ?!

Famille de la Reine (1950) - Diana, William et Charles en NZFamille de la Reine (1950) - Diana, William et Charles en NZ

Famille de la Reine (1950) - Diana, William et Charles en NZ

Derrière les murs du palais de Kensington, une révolution est en cours. Le Duc et la Duchesse de Cambridge (Kate & Will, ‘spèces d’incultes !) ont prévus une éducation moderne pour RoyalBabyBoy. Les parents et grands-parents (Prince Charles, papa de Will et Harry, et Camollia, et les parents de Kate) auront plus d’influence que les nounous pouvaient en avoir. Kate et Will auront à concilier un peu fonctions royales, avec beaucoup de temps en famille. Trop dur…-_- Jusqu’à présent, l’innovation dans les nurseries royales était ajoutée par petite touche. Ca a commencé avec Diana et Charles. Aujourd’hui, Kate et Will bénéficie de l’appui du grand publique et de la Reine : une révolution est en marche.

 

En janvier, il avait été annoncé qu’il n’y aurait plus de nounous royales, seulement une gouvernante générale. Avant il y avait une ou plusieurs nounous chargées du linge, de la vaisselle, du chien, et bien sur du soin de l’enfant. Maintenant, le poste de gouvernante ne sera rien d’autre qu’un mi-temps. Cela casse complètement avec la tradition : Kate & Will vont éduquer leur enfant et ne plus laissé cette charge à d’autres.

Au cours des siècles, les devoirs de ces royales nannies ont considérablement évolué. Du temps de Charles Ier on changeait de nannies comme de religion. (Nounou protestante pour fils protestant, et inversement). Sous le règne de Victoria, les gouvernantes et nannies avaient les « pleins pouvoirs » sur ses 9 enfants.

L’autorité de ses nannies aux XIX et XXème siècles détruits certains enfants royaux, comme ça en a élevé d’autres. (cf. Le Discours d’un roi, où Edouard VIII et George VI ont vécu un véritable enfer à cause d’elles). Contrairement à Charles et William qui, dans les coups durs, se rapprochaient des leurs.

Quand William et Harry sont nés, le rôle de nannie est devenu de plus en plus difficile à conjuguer avec la vie de famille que souhaitait le Prince et la Princesse de Galles (Charles et Diana). Diana et Charles embrassaient leurs enfants en public, les emmenaient en déplacement diplomatique. En opposition avec la reine qui favorisait l’approche formelle avec ces enfants et le prince Philippe. Diana ne voulait pas que la nounou de William devienne sa mère de substitution.

Après la séparation de Charles et Diana en 92, Charles a engagé une nounou non conventionnelle pour s’occuper de ses fils. Tiggy a agi comme une grande sœur pour les princes. Elle les accompagnait pendant les déplacements de leur papa. Kate et William veulent continuer ce processus d’innovation avec une nounou à temps partiel. On pense que les 4 grands-parents pourraient participer ensemble à l’éducation de RoyalBabyBoy.

 

Malgré les conflits qui opposaient Diana à ses parents, William et Harry  ont développé une relation très étroite avec leur grand-père maternel. Quand la Reine était enfant et que ces parents voyageait en Ecosse, elle passait du temps avec ces grands-parents maternels. Comme Kate, la Reine Mère avait ses parents à coté d’elle pour ses accouchements.

Il existe de nombreux autres signes que William et Kate ont l'intention de suivre les traces Charles et Diana plutôt que les traditionalistes. Prince Charles a été le premier royal père d'être présent dans la salle d'accouchement depuis l'époux de la reine Victoria, le prince Albert, et il ya tout lieu de croire que William a fait la même chose.

Au XVIII et XIXème siècle, les mères royales avaient créé la controverse de l’allaitement. Marie Antoinette de France a reçu des lettres de réprimande de sa mère quand elle a décidé de suivre les françaises des Lumières. Lorsque la Reine Victoria a appris que ses filles allaitaient , elle a nommé une vache laitière royale pour la Princesse Alice. La décision de Diana à allaiter son fils a reçu les éloges du public et de Catherine recevra l'approbation semblable pour être une mère royale moderne (ou pas, qu'elle fasse ce qu'elle veut, OSF).

 

Le duc et la duchesse de Cambridge font partie d'une nouvelle génération de parents royaux déterminés à équilibrer leurs fonctions royales avec une relation étroite avec leur enfant. Leur solution au problème du XXIème siècle de l'équilibre travail-vie personnelle est une approche pratique à la parentalité avec beaucoup d'aide de la part des nounous à mi-temps et de grands-parents impliqués.

Photograph Alison Jackson
Photograph Alison Jackson
Photograph Alison Jackson
Photograph Alison Jackson
Photograph Alison Jackson

Photograph Alison Jackson

Publié dans histoire, célébrités

Commenter cet article

Gaby 28/07/2013 15:30

Encore un reportage bien mené ! Merci Elise et gros bisous

Liilly la Grenouille 29/07/2013 10:00

Oh bah là, c'était pas difficile ! Avec tout les articles qui sortent tous les jours, yavait qu'à traduire =S Je ne sais plus où donner de la tête ! ;-)

Chachinois 23/07/2013 02:38

Christophe vient de crier un "it's a boy" à travers la porte des toilettes ce matin (j'avais rien compris!) ! J'ouvre mon ordi juste après et là je tombe sur ton article: Ah ben c'est vraiment la nouvelle du jour! Et on peut dire que ça passe les frontières comme l'éclair...Bonne journée!